ADECOM fait vibrer toute la province de Kwilu

ADECOM fait vibrer toute la province de Kwilu

ADECOM fait vibrer toute la province de Kwilu !

La coordination provinciale d’ADECOM à Kwilu a organisé 24 marches pacifiques des femmes du 24 octobre au 08 novembre 2016 pour promouvoir l’utilisation de Moustiquaires Imprégnées d’Insecticide à Longue Durée d’action, MILD en sigle, dans les ménages. Ces marches ont été organisées dans chacune de 24 zones de santé de la DPS de Kwilu avec la participation de 1783 femmes venant de toutes les aires de santé. Ces dernières se sont mobilisées à augmenter la visibilité de la problématique du paludisme et de l’importance de l’utilisation de MILD à travers cette activité de grande mobilisation.
Vêtues en T – shirt avec effigie d’une famille dormant sous la MILD et accompagnées d’une musique agréable des fanfares locales, les femmes, remplies de joie et de liesse, ont bravé le soleil accablant pour apporter leur soutien à l’utilisation de MILD.
Sur place, plusieurs voix se sont montrées solidaires aux marcheuses et se sont ralliées à la manifestation. C’est le cas notamment du Chef de bureau auxiliaire du secteur de Mokala, qui dans son speech a reconnu que cette activité tombe à point nommé pour éviter l’utilisation abusive de MILD dans les ménages : « Nous sommes là pour influer positivement sur le comportement de la population à utiliser correctement la MILD. Les moustiquaires distribuées par la zone de santé et l’ASF n’ont pas été destinées à la pêche ni comme filet sur un poteau de football mais plutôt pour y dormir afin de réduire le taux de mortalité liée au paludisme. J’en appelle donc, poursuit – il, au sens de responsabilité de chacun de vous à utiliser correctement cela afin de contribuer à la politique du gouvernement en matière de lutte contre le paludisme. »
Par ailleurs, l’Animateur communautaire de la zone de santé de Mokala, M. revient sur la raison d’organiser une marche spécifiquement des femmes.
« Le paludisme étant une maladie dont les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans sont les plus vulnérables, il était important que les femmes puissent prendre conscience de cela à travers cette marche et faire dormir leur famille sous la MILD, d’une part et d’autre part d’être les paires éducatrices pour réduire le taux de mortalité liée à cette pandémie », affirme – t – il.
Au total, 1783 femmes et 9144 ménages des zones de santé rurales ont été sensibilisés et ont accueilli favorablement le message.
Notons que des itinéraires ont été définis selon la réalité de chaque zone de santé et cela de commun accord avec les bureaux centraux des zones de santé.
Pour rappel, la province de Kwilu est issue du démembrement de 2015 de l’ex province de Bandundu en la faveur de la décentralisation.

Credo TABA

webmatser

3 Comments

  • Anonyme

    Répondre 11 mars 2016 16 h 06 min
    • Ernesto Hall

      Répondre 14 mars 2016 8 h 38 min

      Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex.

  • Bonnie Smith

    Répondre 14 mars 2016 8 h 56 min

    Duis vel mauris faucibus, accumsan diam vitae, sagittis tortor. Nunc vulputate lobortis sapien, vel elementum nulla elementum non. Nam sit amet iaculis dolor.

Post a Comment